divendres, de setembre 03, 2010

SEPTEMBRE (QUEL JOLI TEMPS) - BARBARA

Ha arribat setembre, la tardor la tenim a sobre, l'estiu haurà deixat, per a més d'un, records d'algun "amour fou". Amors impossibles els quals, el temps estival, ha ajudat a encendre'ls i creure'ls cegament però que, a la fi, seran tan sols un record. Per alguns un record feliç i superable i per a altres amarg i difícil de remuntar. Tanmateix, pensaments incomfesables, records d'haver tingut, entre els braços, l'amor de la vida. Com veure un estel fugaç, així escoltar els cants de sirenes...


Jamais la fin d'été n'avait paru si belle.
Les vignes de l'année auront de beaux raisins.
On voit se rassembler, au loin les hirondelles
Mais il faut se quitter. Pourtant, l'on s'aimait bien.

Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L'amour s'en va, mon cœur s'arrête.
Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.

Les fleurs portent déjà les couleurs de Septembre
Et l'on entend, de loin, s'annoncer les bateaux.
Beau temps pour un chagrin que ce temps couleur d'ombre.
Je reste sur le quai, mon amour. A bientôt.

Quel joli temps, mon amour, au revoir.
Quel joli soir pour jouer ces vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L'amour nous reviendra peut-être.
Peut-être un soir, au détour d'un printemps.
Ah quel joli temps, le temps de se revoir.

Jamais les fleurs de Mai n'auront paru si belles.
Les vignes de l'année auront de beaux raisins.
Quand tu me reviendras, avec les hirondelles,
Car tu me reviendras, mon amour, à demain...



1 comentari:

Unquepassava ha dit...

Esta be recordar els amors passats, els bons moments viscuts, pero sense oblidar el que estem vivint i el que tenim per viure.
Els francesos son unics per expessar els sentiments i la melancolia. Bona cançó